L’algorithmique

Définition

Il n’existe par de définition universellement admise du mot “algorithme”.

Une définition simple d’un algorithme : c’est une suite finie et non ambiguë d’opérations ou d’instructions qui, quand elles sont exécutées correctement aboutissent au résultat attendu. L’algorithme décrit formellement ce que doit faire l’ordinateur pour arriver à un but bien précis.

Le mot algorithme vient du nom du mathématicien perse Al Khawarizmi ou Khuwarizmi (Muhammad ibn Mūsā al-Khuwārizmī). Le domaine qui étudie les algorithmes est appelé l’algorithmique.

Pourquoi utiliser un algorithme ?

Les instructions d’un algorithme sont souvent décrites dans un langage clair et compréhensible par l’être humain: faire ceci, faire cela si le résultat a telle valeur, et ainsi de suite.

Un algorithme bien établi et qui fonctionne (tout au moins en théorie) pourra être directement réécrit dans un langage de programmation évolué comme le C, C++, Java ou PHP,…etc

Plus que cela, un algorithme décrit une méthode de résolution de problèmes courants (sauf cas ponctuel ou très précis). Un exemple de problèmes courants; le tri d’un tableau. Il existe divers algorithmes décrivant ces méthodes, certaines étant adaptées à des quantités plus ou moins importantes de données.

Apprendre l’algorithmique (ou l’algorithmie, les deux sont autorisés) c’est donc apprendre à programmer dans les règles de l’art.

Les structures algorithmiques

Tout raisonnement pouvant être décrit sous forme d’algorithme va être décomposé en structures de base:

  • les structures de contrôle :
  • séquences (blocs d’instructions, fonctions, procédures, etc.).
  • conditionnelles (conditions, expressions booléennes, etc.).
  • boucles (itérations).
  • les structures de données :
  • constantes.
  • variables.
  • tableau.
  • structures récursives.

Laisser un commentaire