Statement & PreparedStatement

Statement & PreparedStatement

Statement : c’une interface qui nous fournit des méthodes pour exécuter des requêtes avec une bd. Cette dernière est une usine de Resultset.

Les méthodes qu’on peut utiliser sont les suivantes :

– public ResultSet executeQuery(String sql) : on l’utilise pour executer une requete de type select, elle nous retourne un objet de type ReseltSet.

public int executeUpdate(String sql) : utiliser pour executer une requete de type create, drop, insert, update ou delete.

public boolean execute(String sql) : pour executer des requetes qui vont retourner plusieurs résultats.

public int[] executeBatch() : pour executer des commandes batch.

PreparedStatement : c’une sous interface de Statement, on l’utilise pour exécuter des requêtes paramètres. L’utilisation de PreparedStatement rend l’application rapide car les requêtes paramètres sont compilées une seule fois.

L’interface Connection

Connection : L’interface Connection est une interface qui joue en fait le rôle de session entre une application et une bd, et c’est via cette interface qu’on peut fabriquer des Statement, PreparedStatement, and DatabaseMetaData.

Les classes qui implémentent cette interface doivent obligatoirement redéfinir les méthodes suivantes :

public Statement createStatement() : créer un objet de type statement pour executer des requetes SQL.

public Statement createStatement(int resultSetType,int resultSetConcurrency) : Crée un objet Statement qui va générer des objets ResultSet avec le type et la simultanéité donnée

public void setAutoCommit(boolean status) : on l’utilise pour modifier l’etat du commit, il est true par défaut.

public void commit() : souvegarder toutes les modifications faites après le dernier commit.

public void rollback() : supprimer toutes les modifications faites après le dernier commit.

public void close() : fermer la connexion et libérer les ressources JDBC.

La classe DriverManager

La classe DriverManager : cette classe joue le rôle d’intermediare entre l’utilisateur et le pilote(driver) utilisé(le chargement des pilotes). C’est via cette derniere qu’on peut établir une connexion entre une bd et le pilote approprié. Cette dernière maintient une liste des pilotes(drivers) qui sont enregistrés en appelant la méthode registerDriver.

4 méthodes sont appelées lors de l’utilisation de cette classe :

public static void registerDriver(Driver driver) : on l’utilise lorsqu’on veut enregistrer un driver.

public static void deregisterDriver(Driver driver) : pour désenregistrer un driver.

public static Connection getConnection(String url) : pour établir une connexion avec l’url spécifié.

public static Connection getConnection(String url,String userName,String password) : pour établir une connexion avec l’url spécifié, nom d’utilisateur et mot de passe.

Cycle de vie d’une JSP

Un cycle de vie d’une JSP peut être définie comme l’ensemble du processus depuis sa création jusqu’à la destruction qui est similaire à un cycle de vie d’une servlet avec une étape supplémentaire qui est nécessaire pour compiler une JSP en servlet.

jsp_lifecycle

Une Page Jsp passe par les étapes suivantes :

  • Compilation : Lorsqu’un navigateur demande une page JSP, le moteur JSP vérifie d’abord pour voir s’il a besoin de compiler la page. Si la page n’a jamais été compilée, ou si la JSP a été modifié depuis la dernière compilation, le moteur JSP compile la page.
  • Initialisation : Quand un conteneur charge une JSP, il invoque la méthode jspInit () avant d’intervenir sur toutes les demandes.
  • Exécution : Chaque fois qu’un navigateur demande une JSP et la page a été chargée et initialisée, le moteur JSP appelle la méthode _jspService () dans la JSP, la méthode _jspService () est invoquée une fois par une demande et responsable de la génération de la réponse à cette demande et elle est également responsable de générer des réponses à toutes les autres méthodes HTTP.
  •  Nettoyage : La méthode jspDestroy () est l’équivalente de la méthode destroy() pour les servlets. Charger jspDestroy lorsque vous devez effectuer un nettoyage, comme la libération des connexions de base de données ou la fermeture des fichiers ouverts.

     

JSP, c’est quoi

JSP, c’est quoi ?
Java Server Pages (JSP) est une technologie de programmation côté serveur, elle permet de développer des pages Web dynamiques à partir d’un squelette HTML qui contient des bouts de code Java (scriptlets).
Une page JSP est transformée en classe Java puis compilée en Servlet par le serveur d’applications.

Architecture JSP
JSP-architecture (1)Avantages :
– Les JSP reposent sur un le langage JAVA(un langage de programmation puissant, portable, sécurisé…).
– Si la page JSP est modifiée, nous n’avons pas besoin de recompiler et redéployer le projet.
– Une très bonne intégration du code Java et du HTML.

Inconvénients :
– La technologie JSP demandera un serveur plus puissant avec plus de mémoire pour avoir des temps de réponses rapides.