Statement & PreparedStatement

Statement & PreparedStatement

Statement : c’une interface qui nous fournit des méthodes pour exécuter des requêtes avec une bd. Cette dernière est une usine de Resultset.

Les méthodes qu’on peut utiliser sont les suivantes :

– public ResultSet executeQuery(String sql) : on l’utilise pour executer une requete de type select, elle nous retourne un objet de type ReseltSet.

public int executeUpdate(String sql) : utiliser pour executer une requete de type create, drop, insert, update ou delete.

public boolean execute(String sql) : pour executer des requetes qui vont retourner plusieurs résultats.

public int[] executeBatch() : pour executer des commandes batch.

PreparedStatement : c’une sous interface de Statement, on l’utilise pour exécuter des requêtes paramètres. L’utilisation de PreparedStatement rend l’application rapide car les requêtes paramètres sont compilées une seule fois.

L’interface Connection

Connection : L’interface Connection est une interface qui joue en fait le rôle de session entre une application et une bd, et c’est via cette interface qu’on peut fabriquer des Statement, PreparedStatement, and DatabaseMetaData.

Les classes qui implémentent cette interface doivent obligatoirement redéfinir les méthodes suivantes :

public Statement createStatement() : créer un objet de type statement pour executer des requetes SQL.

public Statement createStatement(int resultSetType,int resultSetConcurrency) : Crée un objet Statement qui va générer des objets ResultSet avec le type et la simultanéité donnée

public void setAutoCommit(boolean status) : on l’utilise pour modifier l’etat du commit, il est true par défaut.

public void commit() : souvegarder toutes les modifications faites après le dernier commit.

public void rollback() : supprimer toutes les modifications faites après le dernier commit.

public void close() : fermer la connexion et libérer les ressources JDBC.

La classe DriverManager

La classe DriverManager : cette classe joue le rôle d’intermediare entre l’utilisateur et le pilote(driver) utilisé(le chargement des pilotes). C’est via cette derniere qu’on peut établir une connexion entre une bd et le pilote approprié. Cette dernière maintient une liste des pilotes(drivers) qui sont enregistrés en appelant la méthode registerDriver.

4 méthodes sont appelées lors de l’utilisation de cette classe :

public static void registerDriver(Driver driver) : on l’utilise lorsqu’on veut enregistrer un driver.

public static void deregisterDriver(Driver driver) : pour désenregistrer un driver.

public static Connection getConnection(String url) : pour établir une connexion avec l’url spécifié.

public static Connection getConnection(String url,String userName,String password) : pour établir une connexion avec l’url spécifié, nom d’utilisateur et mot de passe.

Introduction

Introduction :

Oracle Certified Associate (OCA) Java SE 7 Programmer I examen (1Z0-803) couvre les principes fondamentaux de Java SE 7, tels que l’importance de la programmation orientée objet, sa mise en œuvre dans le code, les contrôles de flux, arrays, etc…

Cet examen est la première des deux étapes pour avoir le titre d’Oracle Certified Professional (OCP) Java SE 7 Programmer. Il certifie qu’un individu possède une base solide dans le langage de programmation Java. Le tableau 1 énumère les détails de cet examen.

détails exam (OCA)

Num d’exam 1Z0-803
La version du langage Java Java SE7
Nombre de questions 90
Note de passage 77%
Durée 140 minutes
Prix 150$
Types de questions QCM

L’importance de la certification OCA Java SE 7 Programmer :

pour les personnes qui veulent avoir une certification JAVA EE, Architect, etc. il est donc indispensable d’avoir les certifs OCA et OCP.

Ci-dessous un schéma qui présente les différentes certification JAVA :
nullschemaschema

Base de donnée, c’est quoi ?

Base de donnée, c’est quoi ?

images (7)

Pour utiliser le langage SQL nous avons besoin d’utiliser un système de gestion de base de donnée.

– Une base de données est une ensemble de données bien organisée.
– Le but principal d’une base de données est de stocker une grande quantité d’informations, la récupérer et la gérer.

Exemple d’utilisation d’une base de donnée :
Il ya beaucoup de sites Web dynamiques sur le web qui sont traités par le biais des bases de données. Par exemple, Vérifier la disponibilité d’une chambre dans un hôtel.

Les systèmes de gestion de bases de données :
Il y a beaucoup de SGBD disponibles comme MySQL, Sybase, Oracle, Mango DB, Informix, Postgre, SQL Server, etc.

Noter bien que SQL est utilisé pour effectuer des opérations sur les données stockées dans une base de données.

Sql, c’est quoi?

Introduction to SQL

Sql, c’est quoi?

  • SQL signifie Structured Query Language.
  • Il est conçu pour gérer des données dans un système de gestion de base de données relationnelles (SGBDR).
  • SQL est un langage de base de données, il est utilisé pour la création de base de données, la suppression, récupération et modification des lignes, etc.
  • SQL dépend de l’algèbre relationnelle et calcul relationnel de tuple .

Tous les SGBD comme MySQL, Oracle , MS Access , Sybase , Informix , Postgres et SQL Server utilise SQL comme un langue de base de données standard.

Qu’est ce qu’on peut faire avec sql :

  • L’utilisateur peut acceder aux données à partir d’une base de données relationnelle.
  • Nous pouvons interroger notre base de données.
  • Il permet à l’utilisateur de décrire les données
  • Il permet à l’utilisateur de définir les données dans la base de données et de manipuler en cas de besoin
  • Il permet à l’utilisateur de créer et supprimer la base de données et les tables
  • Il permet à l’utilisateur de créer vue, une procédure stockée, fonction dans une base de données .
  • permet à l’utilisateur de définir l’autorisation sur les tables, procédures et vues